Première décennie d’anniversaire pour Haïti Liberté !

Par Haïti Liberté, édition du 12 au 18 juillet, 2017 

Au rendez-vous de la lutte des masses populaires haïtiennes, un journal progressiste, militant, engagé au service de la lutte de la résistance reste une arme puissante et indispensable. Une avant-garde valable dans le combat pour la réhabilitation de la personnalité des peuples méprisés, humiliés et exploités. Haïti Liberté se veut être de cette catégorie, qui continue sans relâche à apporter à la construction de l’organisation du camp populaire toute sa force et une contribution éclairée au maximum contre toutes les pratiques de l’impérialisme partout dans le monde où elles se manifestent. 

Au cours de cette première décennie, quoique pavée d’embuches, Haïti Liberté parvient à démontrer qu’il n’est pas un journal comme les autres. Refusant de nager dans les eaux stagnantes du statu quo voire de la collaboration déguisée avec l’ennemi de classe, il se veut être non seulement un instrument de débat d’idées, mais l’organe d’expression de tout mouvement organisé des forces vives haïtiennes. C’est une évidence, une vérité élémentaire qui ne nous a jamais quittés parce que nous croyons absolument aux vraies valeurs toujours dans un idéal de changement révolutionnaire. 

Dans nos colonnes, nous n’avons jamais cessé de souligner que les conditions objectives n’ont jamais été aussi favorables pour que le mouvement populaire puisse réaliser une percée décisive qui lui aurait permis d’appréhender au mieux sa lutte et de jouer à plein un rôle important et dynamique ; sauf que les conditions subjectives le retardent encore à faire ce bond en avant, de façon à traduire dans les faits, les principes pour la transformation de la société. 

La réalité politique quotidienne nous l’a démontré à travers les protestations et revendications des mouvements de masse, étudiants, ouvriers, travailleurs qui se multiplient. Certes, elles sont vitales ; mais insuffisantes, puisqu’ elles esquivent justement les contradictions fondamentales à savoir qu’on ne peut en aucun cas sortir de ce labyrinthe d’exploitation, de misère et de pauvreté sans un changement de système. Autrement, l’on passera toute une éternité, soit à confronter les pouvoirs en place, soit à combattre les patrons pour une quelconque augmentation de salaires, d’une pitance à l’autre sous le prétexte d’amélioration des conditions de vie. 

Tant que nous continuerons à accepter le système capitaliste arcbouté au service de l’idéologie bourgeoise dominante et au profit de l’hégémonie mondiale qui ne jure qu’à accaparer les richesses des peuples, à dévaloriser la classe ouvrière-paysanne et à l’opprimer dans une situation d’extrême précarité, nous n’aboutirons qu’au même résultat. En un sens, qu’on ne se fasse pas d’illusions. Aboutir au même résultat se rapporte à un choix idéologique créant un cercle vicieux qui se perpétue lui-même ! Opportunément, au lieu de combattre le système capitaliste, nous le justifions et l’encourageons davantage dans ses pratiques machiavéliques. 

C’est dans ce climat adverse d’acceptation du système capitaliste par plus d’un, sans protestation aucune ni tentative de le combattre, que nous commémorons en ce mois de juillet notre dixième anniversaire de lutte extrêmement difficile, sans merci et sans compromission avec les représentants du pouvoir impérial. Aussi, nous avons choisi de ne pas le fêter spectaculairement quoique ce fût légitime de le faire. A notre avis, le mieux serait d’évaluer notre première décennie de sorte que la seconde ne nous trouve encore nous débattant dans ce marasme politique. 

Quoi qu’il advienne, Haïti Liberté continuera à prendre ses responsabilités historiques pour le renversement de ce système. Ainsi, nous remercions nos fervents lecteurs, nos commanditaires, nos collaborateurs, amis et sympathisants particulièrement les membres du Club des Amis d’Haïti Liberté pour leur sacrifice, et nous comptons énormément sur leur fidélité et leur engagement au travail pour faire de nous une tribune indispensable, un pilier politique essentiel dans la lutte du peuple haïtien. Nous remercions également les organisations politiques haïtiennes et étrangères conséquentes pour leur solidarité exemplaire. 

En cette occasion de notre dixième anniversaire, nous réitérons tout notre attachement, toute notre solidarité avec le peuple frère du Venezuela et les dirigeants authentiques de la révolution bolivarienne. Le peuple cubain nous a montré le chemin, il s’agit de le suivre ! 

De 2007 à 2017, nous avons bouclé dix années de publication ; mais le cycle du travail n’est pas clos pour autant. En dépit des complots et des agressions des puissances impérialistes et de leurs mercenaires locaux, il nous incombe la responsabilité de construire l’alternative. Dès lors, il nous faut combattre la politique de collaboration des faux nationalistes et des intellectuels détachés des masses avec l’impérialisme, ennemi traditionnel et historique des peuples qui luttent pour atteindre des niveaux de vie conformes aux normes les plus élémentaires de bien-être et de dignité humaine. 

La lutte n’est pas une voie sans issue et la victoire du peuple haïtien reste certaine ! Que ce dixième Anniversaire nous apporte, l’énergie, l’action efficace et l’organisation nécessaire pour la libération nationale. Avec la lutte du peuple haïtien, jusqu’à la victoire finale ! http://www.haitiliberte.com